Les sites industriels font face en permanence à une multitude de risques, dont les causes sont multifactorielles et variables selon la nature de leur activité (chimique, énergétique, nucléaire, recherche etc.).

De ce fait, garantir en toute circonstance la protection et la sécurité du personnel, des équipements et moyens de production ainsi que des marchandises stockées requiert un système de sécurité performant, intégrant des moyens de surveillance toujours plus évolués.

Comment garantir la sûreté et la sécurité d’un site industriel ?

Souvent caractérisés par des configurations architecturales et géographiques complexes sur de vastes étendues, voire des environnements très contraignants (classement Seveso, zones à risques d’explosion ATEX, stockage de matières dangereuses), les sites industriels exigent des dispositifs de sécurité-sureté très spécifiques.

La mise en place d’un système de surveillance complet, capable d’offrir une couverture globale et accessible rapidement depuis un centre unique de supervision s’avère alors indispensable pour :

  • Détecter les actes malveillants : tentatives d’intrusions, dégradations des biens, vols de matières premières ou marchandises, atteinte aux moyens de production

 

  • Prévenir et anticiper d’éventuels incidents 

 

  • Contrôler les flux de personnes et de véhicules : gestion des entrées / sorties, lecture des plaques d’immatriculation, respect des zones de parking ou restriction d’accès à certaines zones

 

  • Protection contre le risque incendie par l’emploi de caméras thermiques, pour une détection complémentaire aux détecteurs usuels

 

  • De manière générale maîtriser les risques autour de l’activité du site, qu’il soit industriel ou « sensible ».

Non maîtrisés, ces impératifs de sécurité et sûreté industrielle peuvent être source d’incidents compromettant la sécurité du personnel, mais également remettre en cause l’activité même du site et sa pérennité.

surveillance site undustriel

Quelles techniques existent afin d’assurer la surveillance dans l’industrie ?

Reposant sur la mise en place d’un dispositif adapté à ses contraintes spatiales et vulnérabilités propres, la sécurisation d’un site industriel s’inscrit dans une approche globale et pluridimensionnelle ; il s’agit en effet de pouvoir dissuader, anticiper, retarder et intervenir quelle que soit la situation.

La sécurité est alors généralement assurée par une combinaison de différents moyens mis en œuvre, humains et technologiques, parmi les plus communément associés :

  • Un dispositif de sécurité physique par clôture périmétrique, éclairée ou non

 

  • Un système d’alarme calibré selon la nature des lieux à protéger, en extérieur et à l’intérieur des bâtiments, parfois renforcé par des mesures dissuasives de sirène ou flash

 

  • Des équipements de vidéosurveillance, reliés au système d’alarme détection-intrusion et dotés de caméras fixes ou mobiles

 

  • Des mesures de détection et protection incendie, dont la présence d’agents des services sécurité incendie (SSIAP1, 2 ou 3) postés sur site

 

  • Des systèmes de contrôle des flux de véhicules et de filtrage d’accès, surtout pour les zones à risque afin de prévenir tout franchissement interdit

 

  • De la télésurveillance 24h/24 et 7j/7 par un centre de contrôle, permettant de réaliser des levées de doute vidéo sur déclenchement d’alerte

 

  • La présence d’agents de sécurité, y compris parfois de maîtres-chiens, pour assurer le gardiennage et les rondes aléatoires sur site.

La place centrale de la vidéosurveillance dans le dispositif de sécurité

Dans ce dispositif, la vidéosurveillance fixe joue un rôle décisif par sa capacité à détecter et transmettre immédiatement le signalement de toute anomalie aux équipes opérationnelles, par retour vidéo vers le PC sécurité ou à distance vers le centre de télésurveillance ; celles-ci sont alors à même d’évaluer la situation et de prendre les mesures nécessaires, par exemple une levée de doutes avec intervention d’une patrouille.

La performance des capteurs utilisés, caméras haute définition et caméras thermiques, augmente significativement la précision et la fiabilité des informations recueillies, d’autant qu’elles permettent de filmer en toute condition (de jour comme de nuit, par brouillard etc).

Les fonctionnalités de haute résolution d’images ou de détection des rayonnements infrarouges assurent une détection précoce des incidents -départ de flammes, intrusion nocturne suspecte- et donc davantage de réactivité pour maîtriser un évènement suspect.

La centralisation et l’intégration des systèmes au service de la performance

Enfin, qui dit emploi d’équipements de vidéosurveillance sur un site industriel dit solution logicielle de supervision vidéo, voire intégration de toutes les applications de sécurité : c’est la condition d’une exploitation optimisée, avec une centralisation possible de toutes les informations permettant d’assister l’agent de sécurité. Les fonctionnalités d’un VMS (vidéo management system) peuvent être plus ou moins nombreuses et évoluées technologiquement : depuis l’enregistrement d’images en standard, la modularité des affichages et interfaces de gestion, jusqu’à l’automatisation possible de certaines tâches de sécurité ou la supervision multisite.

En quoi le drone de surveillance permet-il d’assurer une surveillance exemplaire ?

Bien qu’elle constitue la pierre angulaire d’un dispositif de sécurité, la surveillance par caméras fixes peut s’avérer incomplète dans certaines configurations complexes et très étendues.

Le drone automatique de surveillance, à l’image du système ISS SPOTTER®, s’avère alors un complément idéal au dispositif de sécurité, grâce à sa capacité de vision augmentée, mobilisable à 360° de jour comme de nuit. Volant à plusieurs dizaines de mètres de haut, il offre une vue aérienne sans équivalent sur les zones à surveiller (hauteur et profondeur de champ), tel un « œil déporté » au service des agents de sécurité.

Par nature mobile, agile et doté de caméras performantes, il permet d’obtenir un point d’observation précis, à l’endroit exact ou l’opérateur souhaite regarder : la détection de présences non souhaitées ou de dégâts matériels, le franchissement de zones non autorisées ou la reconnaissance de véhicules s’en trouvent ainsi largement améliorées.

D’autant que cette capacité d’action du drone de surveillance, à la fois discrète et hors de portée humaine, s’avère également de nature à dissuader toute tentative d’actes malveillants.

Opéré de manière automatisée, le drone de surveillance peut être installé de façon permanente sur le site à surveiller et s’intégrer au système de sécurité global (VMS ou hyperviseur) avec lequel il coopère : dès lors, la retransmission des images vidéo en temps réel vers le PC sécurité facilite les levées de doutes à distance, tout en préservant la sécurité des agents de sécurité.

Ainsi l’emploi de drones automatiques n’a pas vocation à remplacer les agents, mais bien à les assister dans leurs missions grâce à une efficacité opérationnelle fondée sur :

  •  La capacité à réaliser des rondes autonomes pré-paramétrées selon les vulnérabilités du site

 

  • Le déclenchement de levées de doute immédiates, sur alarme ou à la demande, grâce à sa vitesse d’intervention d’environ

 

  • L’acquisition d’informations précises par un champ d’observation large et profond.

Une meilleure appréciation des risques, une plus grande rapidité d’action et la maîtrise accrue des incidents ou des menaces sont autant de bénéfices d’une solution de surveillance par drone, pour les responsables sécurité et sureté de sites industriels.

Quelles solutions propose Delta Drone pour la surveillance de site industriel ?

La solution ISS SPOTTER® de drone automatique développée par Delta Drone est une réponse parfaitement adaptée aux exigences de surveillance des sites industriels. Et tout particulièrement pour les sites de vaste étendue, comportant des installations aux architectures complexes, des zones d’entreposage de matières dangereuses ou de marchandises à forte valeur, ainsi que des flux logistiques très développés (personnels, réception et expédition de marchandises, véhicules).

Opérable de manière automatisée 24h /24 et 7 jours /7, le système automatique ISS SPOTTER® s’intègre au dispositif de surveillance existant et s’interface avec les principaux VMS du marché. En simplifiant et en améliorant la prévention, le contrôle, la surveillance et l’intervention, il complète efficacement l’action des équipes de sécurité.

Le fonctionnement du drone s’articule autour de 3 modes opératoires, conçus pour les principaux besoins de surveillance d’un site industriel :

  • Les rondes planifiées, accessibles d’un simple clic depuis l’interface logicielle. Leur paramétrage tient compte non seulement de la configuration spatiale du site (hauteur des bâtiments, zones de survol interdites) mais aussi du rythme des activités logistiques ou de production au cours de la journée, sans limitation du nombre de plans de vols possibles. Depuis le PC sécurité, l’agent peut ainsi déclencher une ronde automatique préprogrammée spécifique aux périodes d’affluence et concentration des flux (accès du personnel, circulation de poids lourds, transit de marchandises), qui requièrent une gestion accrue de la sécurité sur certains points névralgiques. A l’inverse, en période d’inactivité, quand les risques d’intrusion ou vol sont les plus élevés, l’opérateur peut déclencher les missions de surveillance propres aux zones de stockage extérieur ou aux entrepôts, afin de bénéficier d’une vision mobile et sans angle mort.

 

  • Les levées de doutes sur alarme, qui permettent d’envoyer directement le drone sur un point précis en cas d’anomalie détectée par le système de supervision ; par exemple en cas de présence suspecte aux abords d’une zone interdite. La caméra, naturellement orientée sur le lieu de l’incident, est alors actionnable par l’agent depuis un joystick pour évaluer la situation et adapter la réponse à la menace : intervention d’une patrouille ou clôture de l’incident en cas de fausse alarme.

 

  • Quant aux levées de doutes « click and go », elles permettent de diriger le drone sur un point désigné par l’agent depuis la carte interactive, selon une trajectoire calculée automatiquement. Une fois la mission réalisée, l’agent ordonne par simple clic le retour à la station d’accueil pour rechargement.

Hébergé dans sa station sécurisée, qui concentre toute l’intelligence de la solution ISS SPOTTER®, le drone est ainsi opérationnel et prêt à décoller pour sa prochaine mission de surveillance.

Autonome pour le décollage, l’atterrissage et les phases de vol, il reste à tout moment sous contrôle de l’agent de sécurité, qui valide les missions et supervise les décollages automatiques sur alarme depuis l’interface logicielle.
Ergonomique et facile d’emploi, le système ISS SPOTTER® s’opère après avoir suivi une formation dédiée de téléopérateur, sans faire appel aux compétences d’un télépilote de drone.

Assurée par les techniciens de Delta Drone selon l’étude de site préalablement effectuée, l’installation du système de drone automatique ISS SPOTTER® obéit à diverses exigences règlementaires : analyse de risque aux standards SORA (Specific Opération Risk Assessment) et déclarations auprès de la Direction de générale de l’aviation civile (DGAC) ou toute autre autorité nationale compétente. Autant de démarches pour lesquelles les spécialistes de la réglementation française et européenne de Delta Drone vous accompagneront, pour une exploitation en toute conformité et en toute sécurité.