webleads-tracker

Résultat semestriel 2016 : l'accélération de la construction du groupe - Delta Drone cross

Résultat semestriel 2016 : l’accélération de la construction du groupe

1er semestre 2016 :
• accélération de la construction du groupe

• objectif de 7 M€ de CA consolidé pour 2017

(en K€)

S1 2014

S1 2015

FY 2015

S1 2016

Chiffre d’affaires

517

400

1 216

498

Produit d’exploitation

1 102

587

1 337

1 069

Charges d’exploitation

2 017

1 346

3 102

2 031

Frais de personnel

1 992

1 153

2 405

1 842

Dot. amort & provisions

838

731

1 478

1 133

Résultat d’exploitation

-3 745

-2 643

-5 648

-3 937

Résultat net consolidé

-7 876

-2 948

-5 601

-4 800

Capitaux propres & assimilé

1 618

6 155

9 587

11 494

Trésorerie

393

5 685

4 399

7 186

Un calendrier d’actions tenu, des premiers objectifs atteints

Le changement de gouvernance intervenu le 28 mai 2014 avait ouvert une période 2014 – 2016, au cours de laquelle il avait été prévu, compte tenu d’une situation globale très dégradée, de procéder, dans un premier temps à une phase de réorganisation et de restauration des équilibres financiers, dans un second temps à une phase de refondation, de nature à créer une base saine et solide pour envisager l’expansion future.

Ce plan de marche a bien été respecté, et tous les éléments sont aujourd’hui en place pour engager une période de croissance forte, résolument axée sur un développement international, et articulée autour de la monétisation d’une chaîne de valeur complète, sans équivalent sur le marché émergent des drones civils à usage professionnel.

Le semestre qui vient de s’achever sera ainsi le dernier au cours duquel le chiffre d’affaires consolidé est inférieur à 1 M€ sur 6 mois, une page est donc en train de se tourner.
Fort de ses nouvelles bases, Delta Drone est aujourd’hui en mesure de se fixer un objectif de 7 M€ de chiffre d’affaires consolidé pour 2017, réparti de la manière suivante : agriculture & sylviculture (37%), inspection industrielle (23%), Mining Topographic Survey & Imaging (17%), hydrologie (8%), ventes hardware (12%) et visites virtuelles (3%). Ce chiffre d’affaires devrait provenir à plus de 30% des activités internationales (principalement Etats-Unis et Afrique du Sud).

La fixation de cet objectif quantifié et précis par secteurs d’activité résulte de la combinaison d’une croissance organique qui s’accélère et de l’impact d’opérations de croissance externe, réalisées ou programmées à brève échéance. S’il est atteint, il positionnera Delta Drone parmi les entreprises leader au plan mondial sur le marché des drones civils à usage professionnel, alors qu’aucun acteur dans le monde ne réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires significatif, sauf à commercialiser ou distribuer des drones.

Dans tous les secteurs visés, Delta Drone cible en priorité une clientèle grands comptes ce qui permet d’anticiper une pénétration de plus en plus forte des solutions « vues du ciel » dans leurs méthodes de travail, et constitue un référentiel commercial premium.

Un renforcement de la structure financière pour accompagner la création de valeur

Dans un secteur en pleine éclosion et par essence à forte intensité capitalistique, la construction d’un groupe international dans le secteur des drones civils à usage professionnel nécessite des moyens financiers suffisants.

A cet égard, depuis le 22 décembre 2014, Delta Drone a signé avec le fonds d’investissement américain Yorkville Advisors deux contrats successifs d’OCABSA, représentant potentiellement 30 M€ de ressources additionnelles.
A ce jour, 18 M€ ont été effectivement comptabilisés au bilan du Groupe, dont 8 M€ au cours du 1er semestre 2016. Ces ressources financières importantes permettent :

  • de financer l’évolution des charges de fonctionnement et le BFR, en liaison avec :
    o les premières opérations de croissance externe (acquisition de la société Fly n’Sense fin 2015), qui a permis la mise au point en un temps record d’un nouveau  multicopter, le Delta X, doté de nombreuses fonctionnalités innovantes,
    o les implantations de filiales commerciales à l’étranger (ouverture du bureau de Boulder (Colorado) aux Etats-Unis en février 2016),
    o l’ouverture effective d’un centre de post-traitement et de développement IT à Casablanca, au sein de la filiale Delta Drone Maroc (7 salariés embauchés).
  •  de prendre des participations stratégiques dans des sociétés dont l’expertise sera progressivement utilisée dans la chaîne de valeur et dans les solutions métiers (prise departicipation dans Elistair en 2014 et dans Zooomez au 1er semestre 2016),
  •  de poursuivre une politique ciblée d’opérations de croissance externe (annonce del’acquisition de Rocktemine PTY Ltd en Afrique du Sud),
  • de maintenir en permanence un bon niveau de trésorerie : il s’établit à 7,2 M€ au 30 juin2016,
  • de préserver une structure bilantielle extrêmement saine et solide : au 30 juin 2016, latrésorerie représente 46,8% du total de l’actif du bilan et les fonds propres et assimilés représentent 74,9% du total du passif.A contrario, le mécanisme des OCABSA entraîne un accroissement important du nombre d’actions en circulation, et donc une dilution significative. Celle-ci pèse évidemment sur l’investissement de tous les actionnaires de la société, mais le véritable enjeu demeure que la dilution sera à terme largement compensée par la création de valeur. Ce défi est aujourd’hui largement intégré dans l’esprit de tous les managers du Groupe et constitue pour eux l’un des principaux challenges à vaincre.Des résultats semestriels 2016 qui portent les gisements de croissance futureL’activité réalisée au cours du 1er semestre 2016, ne reflète que partiellement le rythme de développement du Groupe :
  • Le chiffre d’affaires s’élève à 498 K€, exprimant à la fois une saisonnalité de la facturation et masquant la montée en puissance de tous les secteurs adressés : ainsi, le chiffre d’affaires du 3ème trimestre s’établit à 393 K€,
  • Le résultat d’exploitation est une perte de 3 937 K€, contre une perte de 2 643 K€ au 30 juin 2015, soit une augmentation des charges de 1 294 K€ qui se décompose comme suit :

o un accroissement de 653 K€ des achats et charges externes, correspondant pour une bonne part aux coûts liés au démarrage de Delta Drone America aux Etats-Unis et de Delta Drone Maroc à Casablanca,

o un accroissement de 689 K€ des frais de personnel, résultant de l’entrée de Fly n’ Sense dans le périmètre de consolidation et des embauches réalisées aux Etats-Unis, en Afrique du Sud et au Maroc,

o un accroissement de 402 K€ des dotations aux amortissements.

  • Le résultat net est une perte de 4 763 K€, contre une perte de 2 924 K€ au 30 juin 2015, soit un écart de 1 839 K€ : il traduit d’une part l’évolution du résultat d’exploitation, d’autre part la prise en compte de l’amortissement de l’écart d’acquisition issu de l’opération Fly n’ Sense.

Une trajectoire de développement sécurisée et limpide

Compte tenu du niveau de carnet de commandes et des opérations de croissance externe, finalisées ou en voie de l’être, l’ensemble de l’exercice 2016 devrait présenter un tout autre profil :

  • le chiffre d’affaires consolidé (pro-forma) pourrait dépasser les 3 M€, avec une part significative réalisée hors de France,
  • le résultat d’exploitation devrait demeurer mécaniquement négatif, sans toutefois de dégradation hors de contrôle,
  • le carnet de commandes devrait également poursuivre sa progression dynamique.Evénements importants survenus après le 30 juin 2016 :
  • 1er juillet 2016: la société MTSI-Hydrogéosphère a cédé sa branche d’activité d’hydrogéologie, d’hydrologie, de topographie d’environnement et de mesures environnementales à la société Dronéo, renommée depuis Hydrogéosphère.
  • 8 août : annonce de la signature d’un accord pour la reprise des actifs de NM LLC aux Etats- Unis. Cette opération est soumise à deux conditions suspensives : le résultat des due diligences en cours et la validation des valeurs d’actif par un expert indépendant d’une part, le vote favorable d’une prochaine AGE, l’opération devant être financée par créations d’actions nouvelles. L’intérêt de l’opération se situe à plusieurs niveaux :

o acquisition de technologies pouvant servir à améliorer la sécurité et la traçabilité des missions drones,

o acquisition d’un portefeuille de clients US grands comptes, potentiels utilisateurs à l’avenir de la solution d’inventaire en entrepôts actuellement développée en collaboration avec Geodis.

Validez pour rechercher ou Echap pour quitter