cross

Une structure financière solide au terme d’un exercice 2016 d’accélération de la construction des bases d’un Groupe international. L’objectif de 7 M€ de CA en 2017 est confirmé

Avertissement : les comptes sont établis selon le référentiel français, conformément aux règles et méthodes relatives aux comptes consolidés, approuvés par arrêté du 22 juin 1999 portant homologation du règlement 99-902 du Comité de Réglementation Comptable.

En K€20152016 *
Chiffre d’affaires consolidé1 2161375
Autres produits d’exploitation1211 455
Résultat d’exploitation-5 648-8 069
Résultat net-5 547-8 931
Capitaux propres & Assimilés9 5878 506
Trésorerie4 3993 328

* Chiffres non audités

Le Conseil d’administration s’est réuni le 24 mars 2017 pour examiner et arrêter les comptes de l’exercice 2016.

Evolution du Groupe Delta Drone

L’exercice 2016 aura été riche en événements, en cohérence avec la stratégie de refondation et de développement définie depuis mi-2014.

Deux opérations majeures de croissance externes ont ainsi été initiées et négociées, dont la conclusion a été finalement différée aux premières semaines de l’année 2017 :

  • L’acquisition de Rocketmine (Pty) Ltd en Afrique du Sud nous permet d’occuper une position de leader sur le marché des solutions professionnelles à base de drones civils en Afrique australe, voire sur l’ensemble du continent africain. Rocketmine est particulièrement focalisé sur le secteur des mines avec des clients de dimension mondiale (Anglo American, Glencore, South 32, etc.). Sur les 12 mois de 2016 ; la société a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 750 K€, et son activité devrait fortement progresser en 2017,
  • La prise de contrôle majoritaire de Techni Drone en France consolide notre position dans le domaine de la formation des télépilotes professionnels et sur le secteur des carrières. L’addition de la filiale Ecole Française du Drone – EFD et de l’activité formation de Techni Drone confère au Groupe une position de leader français dans cette activité très stratégique, et va permettre de densifier le maillage de proximité du territoire national pour les missions d’acquisition. En 2016, Techni Drone a réalisé un chiffre d’affaires de 730 K€ et son activité devrait progresser significativement cette année.

En parallèle, la société Aer’Ness a été créée le 7 décembre 2016, destinée à d’une part à créer un nouveau modèle économique pour la profession de télépilotes de drones professionnels, d’autre part à ouvrir un nouveau secteur d’activité au sein du Groupe Delta Drone, celui de la surveillance et de la sécurité.

Les télépilotes formés par Aer’Ness Formation (ex-EFD Ecole Française du Drone) seront utilisés dans le cadre légal du travail temporaire et géré par Aer’Ness Intérim, société de travail temporaire issue du Groupe Mare Nostrum, partenaire du projet.

Le secteur surveillance et sécurité s’appuiera fortement sur l’expertise métier et la clientèle existante de la société Alternative Sécurité, acquise par Aer’Ness dans le cadre du projet en mars 2017.

Ces trois opérations apportent donc une base complémentaire de chiffre d’affaires d’environ 3 M€ et les trois sociétés seront consolidées dans les comptes à partir du 1er janvier 2017.

Dans ce contexte, et afin de pouvoir disposer des moyens suffisants pour mener à bien les contrats existants et futurs, deux unités d’assemblage de drones (l’une pour le Delta X, drone à voilure tournante, à Mérignac, l’autre pour le Delta Y, drone à voilure fixe, à Moirans) ont été créées, avec pour objectif d’avoir produit 180 systèmes de drones à fin 2017. Au 31 décembre 2016, 25 nouveaux systèmes sont d’ores et déjà opérationnels. L’ensemble de la mission de fabrication des systèmes de drones est confié à la filiale Delta Drone Engineering (ex-Fly n’ Sense).

Il convient néanmoins de souligner que le déploiement des systèmes dans les filiales opérationnelles, notamment hors de France, ne pourra être que progressif, en liaison avec la durée des démarches administratives indispensables et relevant de la réglementation internationale en matière d’exportation de biens et produits à double usage.

En matière de prises de participations minoritaires, réalisées par le biais de la filiale américaine DDrone Invest, un troisième investissement a été finalisé en octobre, avec l’acquisition de 16,67% de la société Donecle. Cette société, basée à Toulouse, développe des systèmes de drones autonomes capables d’inspecter des grandes structures 20 fois plus rapidement que les méthodes actuelles, en visant prioritairement le marché aéronautique. Ce nouvel investissement fait suite à deux précédents, l’un dans la société Elistair, l’autre dans la société Zooomez.

Dans les deux premiers cas, d’importantes synergies sont déjà mises en œuvre avec les activités de Delta Drone :

  • Le système filaire Elistair constitue une brique importante de la solution en cours de mise au point avec Géodis dans le domaine des inventaires en entrepôts,
  • Le savoir-faire de Zooomez permet à Delta Drone de lancer une offre de visites virtuelles de sites, qui suscite l’intérêt systématique de tous les clients existants.

A l’inverse, le Groupe a mis fin aux discussions en vue du rachat des actifs de la société américaine NM. Après audit approfondi, il est apparu que les bénéfices issus des technologies visées étaient aléatoires et que les investissements nécessaires ne se justifiaient pas.

Au niveau de la cotation en bourse, le Groupe a franchi une étape très importante, avec le changement de compartiment boursier intervenu en décembre, suite à l’obtention du visa AMF sur le prospectus. Désormais, Delta Drone est coté sur le compartiment des sociétés faisant appel public à l’épargne.

La fin d’année a également été l’occasion pour l’Assemblée Générale des actionnaires d’approuver la signature d’un troisième contrat OCABSA, toujours avec la société américaine Yorkville Advisors, d’un montant potentiel total de 50 M€ (25 M€ d’OCA et 25 M€ de BSA). Ce nouveau contrat permet d’anticiper la fin du deuxième contrat, dont la dixième et dernière tranche a effectivement été émise en janvier 2017.

Au 31 décembre 2016, 21 M€ portant sur les deux premiers contrats OCABSA ont été comptabilisés au bilan du Groupe, dont 8 M€ au cours du 1er semestre 2016 et 3 M€ au cours du 2ème semestre 2016.

Commentaires du compte de résultat consolidé

En K€2015S1 2016S2 20162016
Chiffre d’affaires1 2164988771 375
Autres produits1215718841 455
Charges d’exploitation3 1022 0312 6804 711
Frais de personnel2 4051 8422 2744 116
Dotation aux amortissements1 4781 1339402 073
Résultat d’exploitation-5 648-3 937-4 132-8 069
Résultat Courant Avant IS-5 704-3 958-4 151-8 109
Résultat net des sociétés intégrées-5 421-4 337-3 786-8 123
Dotation / écarts d’acquisition180463463936
Résultat net consolidé-5 547-4 763-4 168-8 931

Le niveau de chiffre d’affaires demeure insuffisant en regard du niveau de dépenses nécessaires pour structurer un Groupe de dimension internationale.

Le montant du poste « autres produits » est en forte progression, en liaison avec le démarrage de la production des systèmes de drones qui seront nécessaires pour réaliser les futures missions programmées pour l’exercice 2017.

La forte progression des charges de personnel résulte de l’acquisition de Fly ‘n Sense et du démarrage des activités au Maroc, en Afrique du Sud et aux Etats-Unis. Le Groupe Delta Drone emploie 108 personnes au 1er mars 2017.

Au final, le résultat est déficitaire, en cohérence toutefois avec le plan de marche et les ressources financières du Groupe.

Commentaires du bilan consolidé

En K€20152016En K€20152016
Ecarts d’acquisition4 3193 392Capital social3 9636 673
immob. Incorporelles841970Réserves consolidées9 7799 770
immob corporelles975930Titres en auto-contrôle-633
Immob financières5001 934Résultat net-5 547-8 931
Actif immobilisé6 6357 236Autres fonds propres1 3921 627
Stocks et créances2 2291 800Capitaux propres9 5878 506
Trésorerie4 3993 328Passif exigible3 6763 858
Total Actif13 26312 364Total Passif13 26312 364

Le montant de la trésorerie d’une part, celui des capitaux propres d’autre part, sont minorés de 633 K€, correspondant à la valeur des titres auto-détenus, acquis en juin 2016 dans le cadre du programme de rachat d’actions et destinés à financer une opération de croissance externe.

Corrigés de ce traitement comptable, les indicateurs principaux à retenir sont les suivants :

  • le ratio Trésorerie / Total du bilan s’établit à 32% en 2016 contre 33,2% pour l’exercice précédent,
  • Le ratio Dettes financières / Total du bilan s’établit à 9,3% en 2016 contre 8,9% pour l’exercice précédent,
  • Le cumul de ces deux premiers ratios permet de calcul le ratio de Trésorerie nette des dettes financières / Total de bilan, qui ressort à 22,7% en 2016 contre 24,3% pour l’exercice précédent,
  • Les capitaux propres représentent 73,9% du total du bilan contre 72,3% pour l’exercice précédent.

Commentaires du Tableau des Flux de Trésorerie

En K€20152016
Capacité d’autofinancement-4 147-6 166
Flux net de trésorerie généré par l’activité-4 718-6 055
Flux net de trésorerie lié aux opérations d’investissement-923-2 755
Flux net de trésorerie lié aux opérations de financement5 9807 726
Variation de la trésorerie339-1 064
Variation de trésorerie hors impact des titres auto-contrôlés339-431
Trésorerie d’ouverture4 0504 389
Trésorerie de clôture4 3893 325
Trésorerie de clôture hors impact des titres auto-contrôlés4 3893 958

Le tableau de variation des flux de trésorerie apporte un éclairage complémentaire et précis sur l’évolution du Groupe.

La dégradation du solde de flux net de trésorerie généré par l’activité est beaucoup moins marquée que celle des résultats comptables, ce qui traduit une maîtrise de la gestion du Groupe.

La forte progression du solde de flux de trésorerie lié aux opérations d’investissement est la conséquence d’une stratégie de croissance dynamique dans un contexte de construction d’un Groupe de dimension internationale.

La trésorerie (hors impact comptable du traitement des titres d’auto-contrôle) est relativement stable, maintenue depuis 3 ans à chaque fin d’exercice à un niveau identique d’environ 4 M€.

Perspectives 2017

L’intégration des sociétés Rocketmine, Techni Drone et Aer’Ness dans le périmètre de consolidation à compter du 1er janvier induit une base d’activité additionnelle de l’ordre de 3 M€ de chiffre d’affaires cumulé, dont environ 25% réalisé hors de France.

Compte tenu des perspectives de développement commercial et de possibles opérations de croissance externe complémentaires, l’objectif mentionné de 7 M€ de chiffre d’affaires 2017 lors de la publication des comptes semestriels demeure réaliste.

Une répartition sectorielle avait été mentionnée. L’intégration de Techni Drone et de Aer’Ness et la nécessité de réserver prioritairement les systèmes de drones pour un usage interne pourraient modifier cette répartition, l’activité formation se substituant à celle de ventes hardware et le secteur surveillance et sécurité apparaissant pour la première fois. En outre, les rythmes d’évolution de chacun des secteurs sont encore aléatoires, ce qui pourrait conduire à une modification des pourcentages.

A propos de Delta Drone: Le Groupe Delta Drone est un acteur reconnu du secteur des drones civils à usage professionnel. Il développe une offre de service global, depuis l’acquisition des données jusqu’à leur traitement informatique au moyen d’un système d’information développé spécifiquement et incluant la mise à disposition de pilotes professionnels. Delta Drone est aujourd’hui présent par l’intermédiaire de filiales sur trois continents (Europe, Amérique du Nord, Afrique).

L’action Delta Drone est cotée sur le marché Alternext d’Euronext Paris.

Code ISIN : FR0011522168.

www.deltadrone.com

Contact : Aélium

Jérôme Gacoin
01 75 77 54 65

Télécharger le communiqué de presse du 27 Mars 2017

Validez pour rechercher ou Echap pour quitter