Le secteur de la sécurité n’échappe pas à l’adoption de systèmes technologiques de plus en plus sophistiqués, parmi lesquels le drone professionnel figure en bonne place.

Agile, capable d’opérer dans un grand nombre de milieux et d’offrir une vision aérienne à 360° en temps réel, ses multiples atouts font du drone de surveillance un complément indispensable à tout dispositif de sécurité.

Il va de soi qu’élaborer une stratégie de gestion de risques pour sécuriser un site stratégique ou un évènement suppose généralement de combiner différents moyens, en sécurité humaine et équipements électroniques ; dont l’incontournable triade contrôle d’accès, vidéosurveillance et détection d’intrusion.

Mais au regard de ses possibilités d’observation et de mobilité remarquables, sans cesse améliorées par les dernières avancées technologiques, le drone de surveillance préfigure l’évolution des usages et de la « sécurité de demain ». Ses multiples applications et sa plus-value opérationnelle en font un moyen aérien décisif dans les situations complexes ou à fort enjeux, qu’elles relèvent de la sécurité publique ou de la sécurité privée.

Les avantages d’utiliser un drone pour la sécurité ?

En matière de sécurité, la précision d’informations est cruciale pour évaluer les situations à risque et adapter la réponse aux menaces.

Par ses capacités à « fournir l’information adéquate au bon moment et au bon endroit », le drone de surveillance s’avère déterminant dans les contextes de sécurisation permanente (sites industriels, chantiers, entrepôts) ou ponctuellement lors de grands évènements extérieurs (concerts, évènements sportifs, foires de plein air etc.).

Parmi ses principaux atouts figurent notamment :

  • L’observation aérienne zénithale et panoramique, sans commune mesure avec la vidéosurveillance classique
  • La qualité et la précision d’image, via les caméras optiques et thermiques embarquées sur la nacelle
  • La rapidité de déploiement et d’intervention, pour survoler les différentes zones requises
  • La transmission en temps réel des images vers un PC sécurité ou un centre de vidéosurveillance
  • L’intégration possible à un dispositif de sécurité global, par l’intermédiaire d’un VMS (vidéo management system) pour une centralisation des informations.

Ainsi au-delà des caractéristiques techniques, la performance d’un système de sécurité par drone repose sur ses fonctionnalités opérationnelles, l’intelligence logicielle développée et sa capacité d’adoption par les utilisateurs métiers.

En permettant de limiter les risques, d’anticiper les menaces et de réagir de façon précoce, le drone professionnel constitue un appui précieux pour l’agent de sécurité dans l’exercice de sa mission.

Dans quels cas peut-on assurer la sécurité par drone ?

Capable d’assurer des rondes automatisées ou d’être rapidement déployé pour des missions de sécurité ponctuelle, le drone de surveillance, à l’instar des systèmes ISS SPOTTER® démontre toute son utilité pour :

  • Assurer la surveillance générale d’un site, de façon permanente par des rondes programmées
  • Sécuriser un espace public, lors d’un évènement sportif ou concert de grande envergure
  • Détecter les incidents pour réagir rapidement
  • Prévenir les dangers, telle que l’intrusion sur un site sensible, centrale nucléaire ou pétrochimique, sites classés Seveso
  • Repérer des comportements suspects, lors d’un évènement rassemblant de la foule en extérieur
  • Se déplacer rapidement à la demande sur des zones éloignées
  • Repérer des personnes recherchées ou en danger, y compris en zones peu accessibles
  • Favoriser la coordination des équipes déployées sur le terrain, telles que les forces publiques ou les secours en situation de gestion de crise.

Le drone professionnel constitue donc un moyen très adapté aux usages de sécurité publique et de sécurité civile, et s’applique plus largement aux besoins de la sécurité privée, comme la surveillance de sites industriels ou la surveillance d’évènements en extérieur. Il peut à ce titre être intégré à des prestations de sécurité humaine, afin de renforcer le dispositif et coopérer étroitement avec les équipes d’agents.

Comment le drone complète-t-il la sécurité humaine ?

Loin de se substituer aux agents et à l’intervention humaine, le drone de surveillance est en réalité le parfait allié des équipes en charge de la sécurité.

Assurant la protection des biens et des personnes à chaque instant, il offre également un gain de temps dans l’évaluation à distance d’un incident et facilite la prise de décision de l’agent, sans l’exposer à la menace.

Grâce au drone, celui-ci bénéficie en temps réel depuis son PC sécurité ou d’un ordinateur, d’une observation mobile et optimale, de jour comme de nuit, par retour vidéo permanent et stabilisé. Il peut par exemple visualiser un véhicule à plusieurs kilomètres, zoomer sur un point donné pour préciser la menace ou même s’en approcher à quelques mètres sans compromettre sa propre sécurité.

Il s’agit donc bien d’une complémentarité de moyens, humains et technologiques, au service de la sécurité et de l’efficacité opérationnelle.

Cette collaboration active entre agent et machine est par conséquent source d’optimisations organisationnelles et économiques pour les exploitants, responsables de sécurité-sureté de sites industriels ou sensibles, tout comme les responsables coordinateurs de la sécurité évènementielle.

L’emploi de drone de surveillance est également une opportunité d’attractivité pour la filière sécurité, qui connaît actuellement une pénurie d’effectifs d’agents, en proposant l’acquisition de nouvelles compétences inéluctables dû à la diffusion d’équipements technologiques toujours plus sophistiqués et connectés.

Quelles solutions de sécurité par drone propose-t-on ?

Acteur des drones civils à usage professionnel, Delta Drone propose une gamme de solutions ISS SPOTTER® dédiées à la surveillance et à la sécurité, pour réagir plus vite face à l’imprévu.

Cette offre brevetée et innovante constitue une technologie de rupture par rapport aux moyens existants, à l’image d’un « cyber agent » venant appuyer l’action de terrain des agents de sécurité :

Déployable facilement pour des besoins de surveillance temporaire, la solution de drone filaire ISS SPOTTER® procure une observation continue et pilotable à distance, tout particulièrement adaptée à la sécurisation des évènements extérieurs.

L’ISS SPOTTER® automatique est quant à elle une solution permettant de simplifier et améliorer l’inspection, le contrôle et la surveillance en milieu complexe 24h sur 24 et 7 j / 7. Grâce à des modes opératoires modulables, le drone assure des rondes planifiées, des levées de doutes rapides dans des zones désignées par l’agent de sécurité ou automatiquement sur déclenchement d’alarme.

Selon le contexte et l’évaluation des besoins, le drone automatique, filaire ou les deux peuvent être employés en renfort des services de sécurité dans le but de protéger les biens et les personnes, en complément des moyens humains.

Quelle est la réglementation pour les drones de sécurité ?

L’emploi de drones professionnels à des fins de sécurité est strictement encadré et répond à plusieurs obligations pour les télépilotes et les exploitants, selon le poids et les scénarios de vol des appareils.

L’usage d’aéronef sans équipage à bord obéit en effet à différentes dispositions réglementaires édictées par les Autorités nationales publiques compétentes en matière d’aéronautique en matière de sécurité de l’espace aérien ; celles-ci portent sur :

  • L’obligation d’enregistrer l’appareil auprès des autorités (si poids > 250 grammes et s’il est équipé de caméras)
  • La formation requise pour le pilotage de drone
  • Le respect des zones et hauteurs maximales de vols autorisées (certaines zones sensibles ou protégées font l’objet de restrictions)
  • L’identification du drone par un dispositif de signalement électronique
  • Le respect de la réglementation en matière de protection de la vie privée.

D’autres dispositions s’appliquent en matière de drone professionnel et d’activités particulières, notamment pour les prises de vue aériennes :

  • Brevet de télépilotage professionnel théorique et pratique exigé en France par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC)
  • Déclarations de vols (en France sur la plateforme AlphaTango), obtention d’autorisations en fonction des zones particulières survolées (zones interdites, proximité d’aéroports…) et des conditions de vol (de nuit par exemple)
  • Équipements de sécurité requis sur l’engin (parachute en zones peuplées).

Précisions que le cadre légal évolue constamment, avec l’application progressive de règlements européens qui seront pleinement mis en œuvre en 2026 ; ceux-ci renforcent les exigences en matière d’exploitation des systèmes, avec une classification selon le poids et le degré de risque de l’appareil.