Avec un coût estimé à plus d’un milliard d’euros par la Fédération Française du Bâtiment (FFB), le vol constitue l’un des principaux fléaux du chantier, et ce quelle que soit la taille ou le département de l’entreprise. Afin de pallier ce problème d’intrusion mais aussi les risques d’incendie, il est indispensable de combiner différentes solutions de sécurité et de mettre en place un système fiable de surveillance et de contrôle des accès du chantier.

Vols d’engins et de véhicules de chantier, siphonage de carburant, disparition d’outils, de matériaux et d’équipements posés ou entreposés, et même départ de feu volontaire : ces actes de vandalisme qui touchent l’ensemble des corps de métiers coutent très cher aux entreprises puisque cela représenterait au minimum 1 % du chiffre d’affaires du bâtiment selon la FFB. En plus de cette perte financière directe, c’est l’ensemble de l’écosystème des entreprises victimes qui s’en trouve pénalisé en raison de l’impossibilité de tenir les délais de livraison et des pertes d’exploitation qui en découlent. De plus, ces actes malveillants endommagent le matériel et mettent en danger les personnels employés sur les chantiers, ce qui représente un risque supplémentaire.

Comment surveiller et sécuriser un chantier ?

En combinant différents moyens de surveillance, les entreprises pourront garantir la bonne sécurité de leur site en construction. Cette configuration est également efficace pour tout type de site sensible nécessitant une sécurité renforcée, comme un site industriel par exemple.

Gestion du contrôle d’accès

Pour sécuriser le périmètre d’un site en construction, il faut impérativement identifier l’ensemble des personnes et des véhicules qui pénètrent quotidiennement dans l’enceinte du chantier. Pour cela, les entreprises peuvent mettre en place plusieurs moyens selon l’échelle du site : badges d’identification, portiques, caméras de surveillance, agents de sécurité… La fermeture du site par grille et la restriction des accès à un nombre limité de personnes sont des méthodes simples qui ont fait leur preuve en matière de protection de chantier. Il s’agit donc de contrôler les entrées et sorties du personnel sans oublier les prestataires, mais aussi le matériel pour non seulement détecter les intrusions mais aussi garder une vision précise du stock.

Capteurs et alarmes anti-intrusion

Après avoir établi le périmètre du site que vous souhaitez protéger, il est plus que recommandé d’installer différents capteurs qui permettront la détection des potentielles intrusions et malveillances. Partie intégrante d’un système de surveillance classique, ces appareils peuvent prendre des formes diverses et variées : capteurs de mouvements, caméra haute définition, vision panoramique, nocturne et infrarouge… Ces différents détecteurs de présence fonctionnent en coopération avec un système d’alarmes anti-intrusion : l’enregistrement d’un mouvement suspect par l’un des capteurs provoque le déclenchement des alarmes associées à ceux-ci. Ainsi, les agents de sécurité, notifiés de la tentative d’intrusion, peuvent intervenir rapidement en connaissance de cause et au bon endroit du site.

Gardiennage de sécurité

Indissociable d’un dispositif de sécurité, les moyens humains permettent de superviser l’ensemble du système de vidéoprotection et d’apporter une décision adaptée aux menaces détectées. Les gardiens de sécurité sont donc des acteurs clés de la surveillance d’un site en construction. En plus de contrôler les accès et de monitorer l’ensemble des caméras depuis la station de supervision, ils instaurent des rondes de contrôle régulières afin de s’assurer de la bonne sécurisation du périmètre. En cas d’alarmes émises jusqu’au PC sécurité par l’un des capteurs, ces agents de sécurité procèdent à des levées de doute pour caractériser la menace et adapter leur intervention. Les projets de plus petite échelle aux budgets moindres pourront éventuellement substituer les équipes sécurité sur le terrain par un PC de vidéosurveillance externalisé.

Surveillance incendie

Autre risque majeur du chantier : l’incendie, qu’il soit volontaire ou accidentel, peut être évité grâce à un dispositif de prévention opérationnel. Les agents de sécurité certifiés SIAPP sont formés pour réaliser les différents contrôles de conformité et de sécurité en lien avec le risque incendie : vérification de la présence des extincteurs, des branchements, des issues de secours, du stockage des matériaux et des éléments inflammables, etc. Les agents de sécurité ont pour rôle de déceler les éventuels départs de feu par l’observation lors de leurs patrouilles ou bien grâce aux différents capteurs depuis un PC Sécurité. Le Document Unique d’Evaluation des Risques (DUER) est une base documentaire de référence concernant les consignes de sécurité incendie et notamment pour le placement des extincteurs sur le chantier.

Où installer des caméras de surveillance sur le terrain de construction ?

Equiper un chantier de caméras de sécurité n’est pas une mince affaire en raison notamment du caractère accidenté du terrain, de l’absence de construction et par conséquent du manque de supports en hauteur pour placer les caméras. Il faudra pourtant veiller à ce que chaque zone sensible du chantier soit comprise dans le champ de vision d’un capteur optique, thermique ou infrarouge.

Points d’accès du chantier

En termes de télésurveillance de chantier, il est obligatoire de couvrir l’ensemble des points d’accès au site en construction, à savoir les parkings, les entrées et sorties et les points d’identification.

Périphéries du site

Pour une protection maximale contre les intrusions sur votre site, des caméras de surveillance diurnes et nocturnes doivent être placées aux quatre coins du chantiers et le long de ses clôtures.

Dépôt de stockage et de matériel

Pour une gestion optimale des flux de matériels et de matériaux, ces derniers seront détenus dans un bâtiment ou une structure temporaire de type Algeco tenu sous vidéo-surveillance.

Base vie

Lieux de passage situés aux entrées des chantiers, il peut aussi être intéressant de sécuriser certains bungalows des bases vies avec des caméras selon la taille du chantier et la nature des biens à protéger.

Quelles solutions propose Delta Drone pour assurer la surveillance de chantier ?

Une solution globale alliant homme et machine

A travers sa filiale ATM Group Sécurité, Delta Drone propose des solutions combinant les forces des hommes et des machines, mobilisant ainsi des experts de la sécurité aux côtés de technologies de surveillance ergonomiques et innovantes. La surveillance de chantier proposée par Delta Drone est une prestation clé en main durant laquelle le client est accompagné à chaque étape : de l’étude préalable à la mise en place en passant par le suivi opérationnel du dispositif de sécurité.

Equipes d’agents de sécurité

Les agents de sécurité mis à disposition sont spécialement formés au gardiennage de chantier et maîtrisent l’utilisation du matériel de surveillance compris dans la prestation. En plus de gérer les entrées et sorties sur le site, ces experts mettent en place des rondes de contrôle à intervalles réguliers et effectuent des levées de doute sur déclenchement d’alarmes. En fonction de la menace détectée sur le site en construction, les agents de sécurité adaptent leur intervention et font le lien s’il le faut avec les services de police.

Technologies de surveillance autonomes

En fonction de la configuration et de la taille du site à protéger, deux solutions technologiques peuvent être préconisées par les experts de Delta Drone.

SPOTTER BOT, la remorque de sécurité modulable et adaptable à tous les chantiers

Particulièrement adaptée à la sécurisation des chantiers, la remorque de sécurité mobile et autonome SPOTTER BOT présente beaucoup d’atouts. Equipée d’un mât rétractable sur lequel se fixent des caméras panoramiques, optiques et nocturnes, la remorque SPOTTER BOT offre un point de vue imprenable sur les différentes zones sensibles de votre chantier. De conception robuste, cette remorque tout terrain résiste aux intempéries comme aux actes de vandalisme. Nomade, la solution s’installe et se déploie rapidement en suivant l’évolution du chantier. Les flux vidéo et le pilotage des caméras sont accessibles 24h/24 via internet (connexion 3G / 4G, wifi ou encore Ethernet) depuis n’importe quel appareil (ordinateur, tablette, smartphone) en s’intégrant dans votre système de supervision existant (compatible avec Milestone ou Security Center).

ISS SPOTTER Automatique, le drone autonome pour les chantiers d’envergure et de longue durée

Calibré pour la surveillance de sites importants comme les sites industriels ou les chantiers au long cours, ce drone automatique équipé de caméras optique, thermique et infrarouge fonctionne avec une station d’accueil permettant la recharge et la protection de l’aéronef. L’ensemble des flux vidéo sont retransmis auprès de l’agent de sécurité via l’interface du VMS. Depuis le PC Sécurité, l’agent de sécurité est en mesure d’opérer les 3 modes du drone grâce à une interface propriétaire très simple d’utilisation :

  • la ronde automatique qui permet de patrouiller suivant l’un des tracés paramétrés,
  • la levée de doute pour vérifier l’état d’une zone sans avoir à déplacer les équipes,
  • le mode Click & Go pour faire décoller immédiatement le drone vers une zone donnée en cas de menace suspectée.

Cette solution durable sera particulièrement adaptée aux chantiers de grande envergure. D’autre part, les chantiers de taille normale se verront davantage équipés de la technologie mobile SPOTTER BOT.

Quelles-sont les avantages des remorques de sécurité par rapport aux caméras de surveillance fixes ?

Les systèmes de télésurveillance d’aujourd’hui sont désormais dotés de caméras haute définition ou 4K qui procurent aux entreprises une vision globale de leur site de jour comme de nuit. Néanmoins, un dispositif de caméras fixes « traditionnel » présente quelques limites lorsqu’on le compare à une solution innovante telle que la remorque de sécurité SPOTTER BOT.

Une solution autonome

Avec son alimentation par batterie ou pile à combustible, la remorque de sécurité peut fonctionner avec 1 mois d’autonomie quand elle n’est pas directement raccordée à une prise 220VAC. Mais c’est pour ses fonctionnalités d’auto-gestion que la solution SPOTTER BOT gagne le qualificatif d’ « autonome ». En effet, la remorque ne requiert pas d’intervention spécifique après son déploiement et dispose d’une fonctionnalité de contrôle intelligent qui vous notifie en temps réel lorsque le moindre entretien est nécessaire.

Champ de surveillance étendu

Autre avantage de la solution : la remorque de sécurité SPOTTER BOT procure un champ de vision augmenté grâce à la qualité de ses capteurs et à la hauteur de son mât, là où les caméras traditionnelles peinent à trouver une surface de fixation assez élevée. Une détection des risques à 360° jour et nuit vous est garantie par sa caméra panoramique, sa caméra optique, son mode nuit avec éclairage LED et son puissant zoom.

Résistance des caméras aux dégradations

La composition solide de SPOTTER BOT lui permet de résister aux agressions et aux malveillances tout en assurant une sécurité continue sur le chantier. Grâce à son système de géolocalisation contre le vol, SPOTTER BOT vous informe par notification sur votre smartphone à chaque déplacement suspect de la remorque. Pour une robustesse optimale, la remorque possède un châssis et un corps enduits de poudre et galvanisé, de lumières LED DOT/CE et d’un matériel de montage en acier inoxydable. Son mât dispose également d’une mèche de câble interne conçue contre le vandalisme.

Mobile et adaptable au chantier

Enfin, si la remorque de surveillance autonome SPOTTER BOT marque des points par rapport aux caméras fixes, c’est également en raison de sa grande modularité. Sa mobilité lui permet en effet de s’adapter aux contraintes et à l’évolution du chantier très simplement.

De plus, sa tête interchangeable vous permet de personnaliser la solution à vos besoins en choisissant parmi un large choix d’options : caméras panoramiques, caméras infrarouges, éclairages, etc. Le système offre un vaste champ des possibles pour la télésurveillance puisque les différents capteurs et éléments situés sur le mât peuvent se déporter sur n’importe quel autre support pour une couverture maximale du site à surveiller.